FESTIVALS, VERS UNE REGLEMENTATION LIMITANT LES NIVEAUX SONORES...

Le ministère de la santé lance un projet de loi incluant un article précisant les activités impliquant la diffusion de sons à un niveau sonore élevé, dans tout lieu, public ou recevant du public, clos ou ouvert sont exercées de façon à permettre la protection de l’audition du public et la santé des riverains. Les modalités d'application de cet article seront fixées par décret en Conseil d’Etat. Le plein air sera donc inclus et les niveaux sonores préconisés par le ministère de la santé s'appuient sur les recommandations du rapport du Haut Conseil à la Santé qui propose de limiter la diffusion musicale a 100 dBA sur 15 minutes. Ce niveaux est 5 dBA plus bas que la réglementation actuelle pour les lieux clos. Si l'on considère le fait que la puissance sonore est doublée tous les 3 dB, on s'aperçoit que 5 dBA de moins n'est pas anodin.
Est-ce que nos pratiques artistiques, culturelles sont en danger à ces niveaux? Cette rencontre proposera les retours d'expériences de responsables de festivals étrangers qui sont déjà limités en niveaux sonores et mettra en débat la question auprès des professionnels français.


https://docs.google.com/forms/d/1g9evjn2v0OrFspdAsXeJ8lmwlK3K_LLxSSGysZD...


 



Vendredi 17 Octobre
Le Centre Musical FGO-Barbara
14:00 - 15:30

FESTIVALS, VERS UNE REGLEMENTATION LIMITANT LES NIVEAUX SONORES...

Réservé aux accrédités MaMA (dans la limite des places disponibles)

FR

AGI-SON

Association interprofessionnelle du spectacle vivant pour la prévention des risques auditifs et une bonne gestion sonore.